ATELIER PHOTO À TOURCOING

Atelier d’initiation à la photographie en partenariat avec le centre social de la Bourgogne et l’artiste Anna Katharina

A.R.C.A.N.E

Dans le cadre de son action de médiation culturelle, A.R.C.A.N.E. (Association Régionale pour la Culture et l’Accès à une Nouvelle Economie) met en place des ateliers d’initiation aux pratiques artistiques. Théâtre, danse, cirque, arts plastiques ont ainsi fait l’objet de plusieurs séances d’ateliers. Soucieuse de faire découvrir une diversité de pratiques artistiques et de répondre aux demandes des structures sociales partenaires de son action, l’association a récemment mis en place un nouvel atelier d’initiation à la photographie, en partenariat avec le Fresnoy – Studio National des Arts Contemporains.

UNE DEMANDE DU CENTRE SOCIAL DE LA BOURGOGNE À TOURCOING

A l’origine du projet, une demande du Centre Social de la Bourgogne à Tourcoing, qui mobilise un groupe de femmes dans le cadre d’une action collective visant la mobilité et l’ouverture culturelle. Encouragées par les référentes RSA encadrant cette action, les participantes souhaitaient s’initier à la photographie et questionner leur rapport à l’image. Plusieurs séances d’ateliers ont ainsi été programmées au Fresnoy et animées par une ancienne élève du lieu, l’artiste Anna Katharina.

L’ARTISTE ANNA KATHARINA

Loin de vouloir imposer sa vision d’artiste, Anna Katharina a expliqué aux participantes les techniques de base permettant l’utilisation d’un appareil photo argentique, pour ensuite « les laisser faire », l’idée étant d’expérimenter, de se laisser guider par son imagination et sa créativité. Toutes ont ainsi découvert la photo en effectuant quelques mises en scène et en choisissant le cadrage et les différents réglages nécessaires à chaque prise de vue. Les dernières séances d’ateliers se sont déroulées dans le labo photo du Fresnoy où après un petit temps d’adaptation du à l’obscurité des lieux, les participantes ont appris à développer leurs chefs-d’œuvre. Cette dernière étape a eu quelque chose de magique et il n’a pas été nécessaire de dire « cheese » pour que chacune arbore un large sourire à l’apparition, sur le papier, des photos prises lors des séances précédentes. Au final, toutes diront de cette première expérience : « Elle est bonne mais on va la refaire ! ».