« Ça dure longtemps dans le temps »

1er acte : un atelier théâtre sur le thème des  blessures d’enfance

La comédienne Nadia Ghadanfar a mené des ateliers théâtre autour des blessures d’enfance avec neuf femmes et hommes du dispositif de médiation et d’insertion par la culture « Jour de Fête ! » créé par Wasquehal Associatif. Leurs témoignages ont alors été recueillis par l’auteure Samira El Ayachi qui en a conçu des textes poétiques. Ces mots ont permis de saisir la richesse de chaque personne, sa profondeur et l’abîme que chaque blessure recèle tout en les mettant à distance grâce au filtre de la poésie. Ces histoires sont devenues alors universelles.

2ème acte : un spectacle professionnel

Ces très beaux textes n’ayant pu être tous restitués dans leur intégralité (difficultés d’apprentissage et de mémorisation pour certains membres de l’atelier), Nadia a alors proposé à trois personnes les plus en capacité, de monter un véritable spectacle. Le comédien Henri Botte les a rejoint. A cinq, ils ont créé « ça dure longtemps dans le temps » qui a été joué 3 fois cette saison et qui sera en tournée la saison prochaine dans plusieurs théâtres de la Métropole Lilloise.

La Voix du Nord

« Leurs blessures d’enfance dans la lumière des projecteurs : c’est beau, c’est fort, c’est touchant »