« MA MÈRE DISAIT TOUJOURS… »

Projet mené par l’AREFEP à Loos et cofinancé par l’ACSE – Pratiques Langagières et le Conseil Général du Nord

D’ABORD, DES ÉCHANGES ET DES RIRES…

D’abord, des échanges et des rires sur ce qui fait pot commun dans le langage d’une famille. Les mots inventés, le jargon, l’humour, les chansons, les surnoms, les codes de langage, les expressions utilisés dans une famille, qui traversent les générations et construisent notre identité… Réflexion aussi sur les questions de mémoire, de transmission… ce qu’on partage avec nos parents, nos enfants, quelles traces on laisse…

Puis, une sortie en groupe au spectacle et la rencontre avec Florence Rousseau et la compagnie du Minus Théâtre, lors d’une représentation de « De là où je viens », conte musical où les souvenirs de famille font le cœur des histoires…où la langue et le patois d’origine (Breton, Espagnol) ont une place centrale aussi dans ce qui construit les personnages…

Ensuite, Florence Rousseau, de « Histoires de mémoires », qui a pour but de collecter et de transmettre la mémoire vivante, animé, dans un espace de parole et d’expression orale et écrite, chacun a pu faire découvrir aux autres un personnage de sa famille qui a marqué son existence, et à travers lui, partager sa langue, ses expressions, et au-delà, sa propre culture.

Un véritable voyage au cœur du Vietnam, de la culture kurde, berbère marocaine, algérienne, ou encore ch’timi, voilà le fil rouge qui s’est déroulé tout au long des rencontres !

Pour conserver une trace de ces rencontres, c’est un jeu de société qui a été retenu comme support. Pourquoi un jeu ? Parce qu’il est un vecteur interactif et ludique de dialogue et de transmission de la mémoire dans les familles. Ce jeu, intitulé « D’où je viens », a été réalisé avec la complicité créative de l’illustrateur indépendant Thomas Fieffé et la logique de Mohamed Slimani de l’association du Pas de côté (association qui diffuse et conçoit des jeux coopératifs) pour ce qui est de la conception des règles. Il a été remis aux participants lors d’un temps festif et convivial, afin que chacun puisse jouer avec sa famille, ses amis, et raconter, lire, revivre des histoires de famille. En quoi consiste–t-il ? Mener une enquête tous ensemble afin de reconstituer les personnages à partir d’indices.