THÉÂTRE ET CINÉMA

Depuis septembre, c’est une dizaine de personnes qui se retrouvent un vendredi sur deux au CSE d’Hazebrouck pour une nouvelle aventure

LABORATOIRE PLURIDISCIPLINAIRE

Porté durant plusieurs années par l’association d’insertion sociale et professionnelle « Trait d’Union », ce projet d’atelier théâtre, se poursuit aujourd’hui au Centre Socio Educatif d’Hazebrouck via le dispositif « Culture Insertion Flandre Lys ». Depuis plusieurs années l’atelier encadré par la Cie roubaisienne « Serge et Marcelle » se conjugue avec le cinéma. En effet Patrice Deboosère (réalisateur), ayant déjà travaillé avec la Cie intervenante, a rejoint le projet pour rendre l’expérience encore plus enrichissante. L’atelier est devenu au fil des ans un véritable laboratoire pluridisciplinaire mêlant théâtre, chanson, poésie et cinéma. Les représentations sont entrecoupées de projections de courts métrages en lien avec la création.

LE THÉÂTRE COMME OUTIL DE DÉVELOPPEMENT

« Voyage, Voyage », « La clé du futur », « Le café des confidences », « Un jour à la fois », « C’est quoi une belle vie ? », « Y a quelque chose qui n’ va pas dans le système », « Le stress du croissant », « Il y a tant de pas qui se croisent », autant de spectacles qui se sont créés et construits en collaboration parfaite entre intervenants et participants, sur des scénarios issus d’un mélange de textes d’auteurs, de textes personnels, et de scènes improvisées à partir de discussions et réflexions de chacun. En utilisant le support théâtre comme outil de développement, ces ateliers permettent aux personnes participantes de développer de nombreuses capacités bénéfiques dans un parcours d’insertion  (concentration, expression, communication, dépassement de ses peurs et du regard de l’autre, confiance en soi) tout en favorisant l’épanouissement personnel, la valorisation et l’estime de soi.

NOUVEAU THÈME ET PREMIERS CLAPS

Depuis septembre, c’est une dizaine de personnes qui se retrouvent un vendredi sur deux au CSE d’Hazebrouck pour une nouvelle aventure. Les impros et idées de chacun viennent nourrir le prochain thème abordé qui devrait s’articuler autour du « mensonge ». C’est à partir de ce fil conducteur que le feu vert sera donné dès le printemps aux premiers claps d’un court métrage très attendu.