L’insertion par la culture: huit ans de vie et d’envie